Résumé du système politique français

Bien que les Grecs puissent prétendre que la démocratie provient de l’ancienne cité d’Athènes, les Français pourraient raisonnablement soutenir que la démocratie moderne émane de la Révolution française de 1789, même si le cours de la démocratie en France n’a guère fonctionné depuis. En effet, contrairement au système politique américain et au système politique britannique qui a essentiellement existé sous leur forme actuelle pendant des siècles, le système politique français a évolué à travers cinq grands modèles constitutionnels : la première République de 1792 à 1804, deuxième République de 1848 à 1852, la troisième République de 1870 à 1940, la quatrième République de 1946 à 1958 et enfin la cinquième République de 1958 jusqu’à présent.

La présidence

Quatre des cinq Républiques françaises ont eu des présidents comme chefs d’État, faisant de la présidence française la plus ancienne présidence en Europe qui existe encore sous une forme ou une autre. Cependant, dans chacune des constitutions des républiques, les pouvoirs, fonctions et devoirs du président, et ses relations avec les gouvernements français, diffèrent. Sous la Troisième et la Quatrième République, qui étaient des systèmes parlementaires, la fonction de Président de la République était essentiellement cérémonielle et impuissante. La constitution de l’actuelle cinquième République a considérablement élargi les pouvoirs du président et certains ont qualifié la position actuelle de monarque constitutionnel. La présidence est donc la position la plus puissante du système politique français. Les fonctions comprennent la direction des forces armées, la nomination du Premier ministre, le pouvoir de révoquer l’Assemblée nationale, la présidence du Conseil des ministres, équivalent du gouvernement britannique, la nomination des membres de la plus haute cour Conseil de la magistrature, négociant tous les traités étrangers, et le pouvoir de convoquer des référendums, mais toutes les décisions nationales doivent être approuvées par le Premier ministre. Le président a une forme très limitée de veto suspensif. Par exemple, lorsqu’il est présenté avec une loi, il peut en demander une autre lecture au Parlement, mais une seule fois par loi. À titre informatif, la résidence officielle du président est le palais de l’Élysée.

Le régime Macron

L’élection récemment d’Emmanuel Macron à la présidence et le succès de son parti, La République en Marche aux élections de l’Assemblée, ont complètement transformé la politique française et, outre les changements politiques de toutes sortes, il pourrait y avoir des changements constitutionnels. Macron a promis de réduire d’un tiers le nombre de députés et d’organiser un référendum sur ce plan si le Parlement ne l’approuve pas. Il a également promis d’ajouter une dose de représentation proportionnelle au parlement français et de donner aux citoyens plus de pouvoir pour utiliser les pétitions afin de discuter de sujets clés au parlement. Effectivement, la politique fait partie intégrante de la vie d’un pays. Chaque pays a sa propre politique même si les bases restent les mêmes. C’est aussi le devoir de chaque citoyen de suivre de près la politique de son pays, c’est un premier signe de patriotisme. Mais c’est surtout le droit des citoyens, de connaître la vérité sur tout ce qui se passe dans son pays.

Articles connexes

septembre 11, 2018